Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique

logounoosa.png

Son histoire

CUPEEA, est un comité des Nations Unies, qui a été créé en 1958, durant la guerre froide, peu après le lancement du satellite Spoutnik. Son siège est à Vienne en Autriche. Le comité est composé de deux sous-comités, l'un scientifique et technique, l'autre juridique. Il compte depuis 2019 ,95 États membres . 

Sa description

download.png
260px-Austria_august2010_0073.jpeg

 

La CUPPEA contrôle la mise en œuvre de cinq traités et accords :

 

1. le traité de l'espace de 1967. 

2. l'Accord sur le sauvetage des astronautes 

3. la Convention sur la responsabilité internationale pour les dommages causés par des objets spatiaux. 

4. la Convention sur l’immatriculation des objets lancés dans l’espace extra-atmosphérique. 

5. l'Accord régissant les activités des États sur la Lune et les autres corps célestes. 

En 1959, l’Assemblée générale des Nations-Unies a établi le Comité en tant que corps permanent et a réaffirmé son mandat dans sa résolution 1472.

Son objectif

La UNOOSA a pour but de maintenir un contact étroit avec les organisations gouvernementales et non-gouvernementales concernées par les affaires spatiales et ainsi permettre l’échange des informations relatives aux activités spatiales que les gouvernements sont susceptibles de fournir sur une base volontaire, en accroissant sans les dupliquer les échanges techniques et scientifiques . En effet , elle tient pour objectif de fournir une assistance pour l’étude des mesures pour la promotion de la coopération dans les activités spatiales et d'assurer que toutes les nations puissent accéder à l'espace et tirer parti des retombées bénéfiques de la recherche et des technologies spatiales. Cette comité très développée aide les pays en développement en matière de formation de personnel et de mise en place des infrastructures nécessaires à l'emploi des technologies modernes dans leurs plans de développement économique et social . Finalement , elle a pour but de mettre au point un système permettant la réduction des débris et le nettoyage de l'espace ainsi que calculer les risques que peuvent causer les débris.

Ses accomplissements

banner-space.jpeg

En 1967 , la comité de l'UNOOSA met en avant un accord sur le sauvetage des astronautes, le retour des astronautes et le retour des objets lancés dans l'espace . Quelque années plus tard , elle signe la convention sur la responsabilité internationale pour les dommages causés par des objets spatiaux en1971. De plus , elle est en accord régissant les activités des États sur la Lune et les autres corps célestes de 1979 . En outre , cette comité signe la déclaration des principes juridiques régissant les activités des États en matière d'exploration et d'utilisation de l'espace extra-atmosphérique en1963.  Non seulement elle met en avant les principes relatifs à la télédétection de la Terre depuis l'espace en1986 , mais elle met en oeuvre aussi les principes relatifs à l'utilisation des sources d'énergie nucléaire dans l'espace extra-atmosphérique en1992 . Récemment , en 2015, la Réunion interorganisations sur les activités spatiales (ONU-Espace), coordonnée par le Bureau des affaires spatiales, a publié un rapport spécial sur le rôle des entités des Nations Unies dans l'appui à la mise en œuvre du rapport GGE.