PENSER LA VILLE DU FUTUR

  Depuis toujours, l’Homme cherche des moyens pour développer son environnement. De la première jusqu'à la quatrième révolution industrielle, nous avons complètement changé notre mode de vie en introduisant de nouvelles innovations technologiques, avec tout d’abord, la locomotive, ensuite le téléphone portable et aujourd’hui avec l’intelligence artificielle. Malgré ces avancements, un thème reste délaissé : l’environnement. En effet, nous vivons dans un monde menacé par le changement climatique et son impact sur nos vies.

 

  La ville du futur est numérique, environnementale et socialement responsable.  

Les villes cherchent des moyens de se différencier en ces temps qui changent rapidement, et d’attirer un grand nombre de personnes (touristes, chercheurs, entrepreneurs…), tout en étant une ville durable. Prenons l’exemple de “The Line” en Arabie Saoudite, un projet qui fait partie de la vision de NEOM. D’après le prince héritier et président du conseil d’administration de NEOM, Mohammed Bin Salman, c’est une ville intelligente d'un million d'habitants, d'une longueur de 170 km et qui préserve 95% de la nature au sein de son territoire, avec zéro voiture, zéro rue et zéro émission de carbone. 

Le but de ce projet est de créer une ville durable, non polluante, alimentée par des énergies renouvelables. Une des caractéristiques principales de cette ville est qu’elle se divise en trois parties superposées: la première partie réservée au piéton, la deuxième pour les services et la troisième pour les moyens de transports contrôlés par l'intelligence artificielle. Cette division permet à la fois d’optimiser l’espace et aussi de répondre aux questions environnementales.

 

  Selon les visions de chaque pays, la ville de demain est censée être une ville avant tout écologique. Les États se tournent vers le mouvement de la « ville intelligente » pour servir de fondement au changement et fournir une plateforme pour une innovation et une croissance durable. Des espaces telles que les services gouvernementaux, les soins de santé, l'éducation, les transports et les bâtiments, deviennent plus intelligentes et orientées vers les services car elles sont imprégnées de technologies et d'innovations numériques

 

  Les villes de demain exploreront les manières de construire de tels écosystèmes collaboratifs et insuffler un changement durable pour nos futures villes, en exploitant les outils technologiques qui prendront en compte les impacts environnementaux et sociaux lors du remodelage des villes du futur. Les avantages de ces villes sont multiples, mais des obstacles apparaissent lors de leur réalisation, que ce soit au niveau éthique, social, technologique ou encore par rapport à la cyber sécurité.