La crise du Jammu-et-Cachemire  

     La région du Jammu-et-Cachemire est frontalière avec l’Inde, du Sud, le Pakistan, de Nord-Ouest et le Tibet de l’Est. Entre les deux géants débute alors une très longue série de guerres, sur fond de partition du Cachemire qu’ils se déchirent. De 1947 à 1949, s’est tenu la première guerre indo-pakistanaise sur la question de la région du Jammu et Cachemire.

     Les Nations Unis ont tracé une ligne de cessez-le-feu qui depuis 1949 fait office de frontière. Un tiers du territoire passe sous dominance pakistanaise et deux tiers sous dominance indienne. Néanmoins, les frontières continuent à poser problème au niveau géopolitique. 700 000 soldats y sont déployés, ce qui en fait l'endroit le plus militarisé du monde, et l’une des zones les plus disputées de la planète. Les cachemiris sont les premières victimes de ce conflit. Ils n’ont d’ailleurs jamais pu obtenir l’organisation du référendum d'autodétermination promis par les Nations Unies il y a 70 ans.

Unknown_edited.jpg
Unknown-2.jpg